Voici Marie-Claude Cossette, une bénévole IRIS Mundial de longue date! L’implication de Marie-Claude remonte à 2003, après avoir fait connaissance avec le fondateur d’IRIS Mundial, Dr Jean-Pierre Tchang, lors d’un voyage au Pérou l’année précédente. Elle a immédiatement adhéré à la mission de l’organisation et a pris part à un projet ponctuel à Huaraz au Pérou. Au total, elle a participé à neuf missions avec IRIS Mundial, dont plusieurs à titre d’infirmière et l’une à titre de responsable des bénévoles. Cette dernière a également fait partie du conseil d’administration de juin 2017 à novembre 2019. Il s’agit d’une personne très dévouée, sympathique et souriante avec qui il est toujours agréable de collaborer. Merci pour ton implication et ton grand cœur chère Marie-Claude !

Voici ce qu’elle témoigne de son implication auprès d’IRIS Mundial au travers des années :

« De beaux souvenirs encore bien présents dans ma mémoire :

Mon histoire avec IRIS Mundial a commencé il y a plus de 18 ans au cœur de la ville d’Iquitos en Amazonie : j’étais en vacances avec ma sœur et une copine. Assis juste à côté de moi à la piscine de notre hôtel, j’ai rencontré un être décidément passionné et passionnant… et ma vie en sera marquée à jamais! C’était ma première rencontre avec Jean-Pierre Tchang. Il a changé ma vie en me permettant de vivre ce qui deviendra pour moi aussi la passion de ma vie : la solidarité internationale. Je l’ai écouté me parler pendant des heures de temps de ses missions, ses réalisations et ses ambitions… que d’entrain et quel charisme! Jean-Pierre est décidément une personne d’exception qui a su changer la vie des personnes qu’il a aidées, mais aussi des bénévoles qu’il a entraînés avec lui dans ses aventures humaines. Il a su m’insuffler sa passion à aider les plus démunis. C’est dans ce contexte que six mois plus tard, je suis retournée à Huaraz au Pérou pour ma première mission avec une équipe exceptionnelle. J’ai vécu une montagne d’émotions… et je l’ai ressentie par la suite à chacune de mes missions.

Mon premier souvenir, c’était incroyable : la lignée des personnes qui voulaient être examinées faisait des kilomètres de long! Il pleuvait, et les gens ne quittaient pas la ligne de peur de perdre leur place. Ils couchaient même dehors pour conserver leur place. Malgré l’attente, ils étaient heureux d’être devant nous… chacun nous remerciant du fond du cœur. Mais, ce que j’ai retenu le plus était le bonheur qu’on voyait dans leurs yeux et leur sourire. Nous les rendions heureux de pouvoir bénéficier de soins, mais eux de leur côté, nous rendaient encore beaucoup plus heureux avec toute leur reconnaissance. Ces rencontres font du bien au cœur : elles permettent d’échanger et de partager des moments de complicité mutuelle. Je communiquais peu avec des mots en espagnol, mais je communiquais assurément avec mon sourire et mes yeux rieurs… c’était le bonheur pur!

À chacune de mes missions, j’ai vécu cette montagne d’émotions qui m’a fait sentir meilleure de fois en fois… et toujours plus! Aussi, quelle joie de partager ces expériences avec des personnes exceptionnelles, des équipes formidables et les rencontres chaleureuses que je faisais…

Cher Jean-Pierre, je dois le dire : tu as su, tant pour moi que pour chacun des bénévoles, nous faire sentir unique, valorisé et remarquable par notre contribution. Peu de mots peuvent te décrire… Comme Obélix qui tombe dans la potion magique, avec ta force et ton charisme Jean-Pierre, tu as fait de tes bénévoles et des personnes que tu as aidées des gens « simplement » meilleurs!  Et puis Francine, Catherine, Julie, Marie-Chantal, Mihaela, Johanne et tous ceux et celles que je ne peux nommer, mais qui ont contribué à prendre la relève et poursuivre avec tant de conviction la mission de l’organisation depuis quelques années, un immense bravo! L’aventure a continué… avec tout autant de passion !

Voici quelques souvenirs :

  • Premièrement, toutes ces robes colorées au Pérou avec les 7 ou 8 jupons sous celles-ci.
  • Les magnifiques bébés aux joues rondes et rougies par le soleil dans le dos des mamans.
  • Les fleurs et paysages exceptionnels ainsi que ces impressionnantes montagnes.
  • Les Andes et les magnifiques balades après les missions.
  • Même la fameuse tarentule dans ma chambre à l’hôtel : merci Andrée, d’avoir été présente et si calme en présence de cette intruse.
  • Dre Lyne, toujours souriante et disponible tant pour les patients que pour les équipiers. Tu as bien pris soin de nous!

 

Je pourrais continuer longtemps à me remémorer de nombreux souvenirs, car il y en a tellement! Cette belle aventure a aussi créé de belles amitiés, qui sont tellement essentielles. Je pense à Marie-Carole, Lyne et tant d’autres. Sans bien sûr oublier le sourire génial du Dr de Groot avec son nez rouge et ses cheveux orange! Mais, les meilleurs souvenirs de mission resteront toujours tous ces remerciements et sourires de reconnaissance, tous ces examens de la vue faits par les équipiers, toutes ces lunettes remises à chacun, toutes les cataractes et les ptérygions opérés par les ophtalmologistes, sans oublier les examens dermatologiques et les chirurgies faites par les plasticiens. Je peux même dire que j’ai vu la réanimation d’un nouveau-né, grâce à Normand qui a permis à ce petit Haïtien de vivre. Que de bonté de la part de chacun des bénévoles! Le bénévolat avec IRIS Mundial permet réellement à quelqu’un quelque part de mieux voir le monde! Merci de m’avoir permis de le vivre si intensément! »

Merci Marie-Claude pour ce touchant témoignage!

Cet article est aussi disponible en: Anglais