450-688-9060 #281 irismundial-info@iris.ca

Depuis son début en janvier 2011, le Programme de prévention et de lutte contre la cécité dans la zone de FODES-5 a permis à plus de 7000 patients, adultes et enfants, d’obtenir un examen de dépistage visuel dans une région extrêmement pauvre d’Haïti où il n’existait aucun service ophtalmologique auparavant. Au cœur des montagnes, dans cette région difficilement accessible, plusieurs patients dans le besoin ont pu obtenir des consultations ophtalmologiques et se procurer les lunettes ou les médicaments nécessaires à leur condition. Certains patients ont bénéficié de chirurgies oculaires et ont retrouvé la vue grâce à ce programme financé par IRIS Mundial.

Nous avons demandé à Monsieur Alfred Étienne, coordonateur de FODES-5 en Haïti, s’il était satisfait du programme. Ma satisfaction dépend du degré de satisfaction des gens de la région; en ce sens elle est énorme, très souvent je me retrouve devant des situations qui me font pleurer de joie grâce au bienfait du programme. En effet, beaucoup de gens qui étaient invalides ont recouvré la vue et recommencent à travailler correctement pour gagner leur vie. Je crois que c’est suffisant pour dire que nous menons le bon combat.

Le succès du programme revient à l’équipe en place, qui est constituée de deux infirmières et un assistant. Dans ces magnifiques montagnes, ceux-ci doivent composer avec le climat chaud et humide, et la saison des pluies, qui rendent les conditions de travail très difficiles. Leur rôle consiste à sensibiliser et informer la population des services disponibles, en plus de faire de la prévention. Les séances de dépistage visuel sont offertes aux adultes et aux enfants, dans plusieurs localités réparties à travers le vaste territoire. Basée au Centre de santé de Notre-Dame de Labrousse, l’équipe doit parcourir de longues distances sur des routes boueuses, en moto ou en VTT, afin de rejoindre les gens dans chacune des écoles et localités. Grâce au programme, pour une somme symbolique, les patients peuvent se procurer des lunettes de prescription, des lunettes solaires ou de sécurité et des gouttes ophtalmiques. Les chirurgies oculaires (cataractes, ptérygion,…) sont offertes par une ophtalmologiste haïtienne rémunérée par le programme.

Un programme similaire sera bientôt mis en place dans une autre région, dans le nord d’Haïti.