450-688-9060 #281 irismundial-info@iris.ca

Voici Dre Francine Lavallée, optométriste, une bénévole qui a IRIS Mundial tatoué sur le cœur depuis de nombreuses années! Tous ceux qui gravitent autour l’organisation connaissent indubitablement Francine, qui s’est impliquée avec toute son âme dans la plupart des facettes d’IRIS Mundial! L’histoire d’amour entre Francine et IRIS Mundial a débuté en 2008 à Cajamarca au Pérou, et persiste encore à ce jour!  Elle a participé au total à 16 missions, dont plusieurs à titre d’optométriste et l’une à titre de responsable des soins visuels. Cette dernière a siégé sur le conseil d’administration de 2010 à 2017, principalement à titre de présidente. Sa présence sur de nombreux comités d’IRIS Mundial est très précieuse et inestimable. Merci, Francine, pour ta grande implication depuis tant d’années!

Voici ce qu’elle avait à nous témoigner aujourd’hui pour souligner les 20 ans d’IRIS Mundial!

« Lorsqu’on me demande pourquoi je mets temps et d’énergie dans les projets d’IRIS Mundial, je pourrais dire que c’est pour aider les plus démunis, redonner à ceux qui n’ont pas la chance que nous avons, tout en partageant mon expertise professionnelle. C’est vrai, et j’y mets tout mon cœur. Mais pourquoi y mettre autant d’énergie, et recommencer encore et encore? Au fond, c’est probablement parce c’est devenu pour moi un besoin, une seconde nature, et que les projets d’IRIS Mundial m’apportent beaucoup: les voyages, le dépaysement, le fait de sortir de notre zone de confort, se donner de nouveaux défis, la découverte d’autres cultures, et surtout la rencontre de gens extraordinaires. Ceux avec qui nous collaborons à l’étranger: des gens qui ont à cœur le bien de leur communauté, et les bénévoles d’IRIS Mundial… des gens d’exception, qui ont su m’inspirer dès la première rencontre, lorsque nous préparions la première mission à laquelle j’ai participé au Pérou.

Lorsqu’on arrive sur le terrain, dans les pays en développement, nous constatons très vite les besoins et le manque de ressources, et combien de gens sont handicapés par des problèmes de vision pour lesquels il y a la plupart du temps une solution: une paire de lunettes ou une chirurgie pourrait leur permettre de voir à nouveau, étudier ou travailler au lieu d’être le fardeau d’une maisonnée.  Sauf qu’ils n’y ont pas accès. On pourrait dire que nos actions sont une minuscule goutte d’eau dans une mer d’inégalités mondiales. Nous n’avons pas la prétention de vouloir changer le monde, mais si par nos actions, nous pouvons conscientiser les gens à l’importance de la vision, et inspirer d’autres personnes à aider les plus démunis, je crois que c’est un grand pas dans la bonne direction.

Chacune de nos actions peut sembler une goutte d’eau… mais lorsqu’une dame retrouve la vision, elle peut recommencer à travailler et subvenir aux besoins de sa famille. Lorsqu’un enfant retrouve la vision, non seulement il peut retourner à l’école, mais il peut aussi retrouver son autonomie et espérer un meilleur avenir.

D’un côté plus personnel, au cours des missions de formation auxquelles j’ai participé, j’ai eu la chance de rencontrer nos collègues étrangers, cohabiter avec eux, découvrir leur façon de vivre, de se nourrir, de se déplacer (par exemple à trois sur une moto tout terrain!!), m’imprégner de leur culture, les encourager, tisser des liens et ainsi partager des moments extraordinaires auprès de ces gens dévoués envers leur communauté. J’en garde des souvenirs impérissables. C’est ce genre d’expériences que j’adore, qui me nourrissent, et entretiennent mon désir de continuer.

C’est grâce à ses bénévoles qu’IRIS Mundial peut réaliser de beaux projets, faire cadeau de la vue à des milliers de personnes parmi les plus démunis dans le monde. Je suis très fière de faire partie de cette équipe de gens de cœur. »