450-688-9060 #281 irismundial-info@iris.ca

Un projet ambitieux
Depuis plusieurs années, IRIS Mundial travaille de concert avec la Fondation pour le développement économique et social (FODES-5) pour la réalisation du Programme de prévention et de lutte contre la cécité dans la zone d’intervention de FODES-5. Ce programme est entièrement financé par IRIS Mundial. Bien que le séisme ait eu des conséquences importantes quant à sa mise en application, le programme est maintenant en cours. L’objectif de ce programme est de rendre autonome en termes de services ophtalmologiques la zone d’intervention de FODES-5, une région extrêmement pauvre, difficile d’accès, située au cœur des montagnes. Ce programme est particulièrement ambitieux puisqu’il n’existe présentement aucun service d’ophtalmologie dans tout le Département des Nippes. Au cours des derniers mois, les bénévoles IRIS Mundial se sont rendus en Haïti pour permettre la mise en place de ce programme d’une durée de trois ans.

Sensibilisation et dépistage dans les écoles 
Au mois de septembre, suite à la signature d’une entente de collaboration mutuelle avec FODES-5, a été embauchée puis formée par des optométristes bénévoles afin qu’elle soit en mesure de faire de la sensibilisation et des tests de dépistage visuel auprès des élèves dans les écoles ainsi qu’auprès de la population adulte. Le programme vise notamment les gens participant aux programmes d’alphabétisation. Au cours de sa première journée, l’infirmière remarqua que deux élèves avaient une mauvaise acuité visuelle. Le professeur confirma plus tard qu’il s’agissait des deux élèves qui avaient le plus de difficulté dans cette classe.

 

Une clinique d’ophtalmologie à Labrousse
Les locaux qui abriteront la future clinique d’ophtalmologie ont été aménagés au Centre de Santé Notre-Dame-de-Lourdes de Labrousse. Cette clinique sera prochainement dotée d’équipements d’ophtalmologiques modernes et les patients nécessitant des soins oculaires pourront avoir accès à des services, des traitements et des lunettes de prescription.

Le programme prévoit finalement que les patients qui souffrent de cataracte, de ptérygion ou de glaucome pourront se faire opérer dans un centre hospitalier dont les infrastructures chirurgicales sont adéquates afin de permettre les chirurgies oculaires.